ALERTE AU POISON : Mise en garde contre la présence possible de contaminants dans le lot de drogue illicite actuel

Les 10 substances les plus communes

image de pilules Les spécialistes en information toxicologique documentent en détail chaque appel reçu par le Centre antipoison de l’Ontario. Ces données:

  • Fournissent de l’information importante pouvant donner une direction aux recommandations de futurs traitements.
  • Permettent au Centre antipoison de l’Ontario d’identifier les nouvelles tendances entourant les substances nocives.
  • Préviennent des cas d’empoisonnements et de décès inutiles.

    Le Centre antipoison de l’Ontario dresse régulièrement les listes des « 10 plus communs », identifiant les 10 types les plus communs d’empoisonnement gérés par les spécialistes en information toxicologique. Au fil du temps, ces listes ont changé, reflétant les changements réglementaires et les autres tendances en Ontario. Par exemple, les analgésiques contenant de l’aspirine représentaient un des cas d’empoisonnement le plus commun jusqu’à ce que les contenants protège-enfants soient introduits dans les années 1970. Maintenant, à cause des emballages plus sécuritaires et la disponibilité d’analgésique sans aspirine comme autre choix offert sur le marché, les cas d’empoisonnement causés par les aspirines sont plutôt rares.  

Les 10 substances les plus communes – tous âges

Bouteilles de pilules

1. Analgésiques – les cas d’empoisonnement les plus communs pour lesquels le Centre antipoison de l’Ontario reçoit des appels sont pour les médicaments donnés pour alléger la douleur. Ces analgésiques sont composés le plus souvent d’acétaminophène ou d’ibuprofène.

2. Somnifères – de nombreuses personnes prennent des somnifères pour les aider à s’endormir. Ces médicaments sont souvent trouvés dans les foyers et sont souvent impliqués en situation de surdose.

3. Produits nettoyants – les agents de blanchissement, les nettoyants tout usage, les détergents et les désinfectants sont facilement accessibles et sont souvent entreposés incorrectement.

4. Médicaments antidépresseurs – ces médicaments sont souvent prescrits pour diverses raisons.

5. Produits d’hygiène personnelle – ceux-ci comprennent des produits tels que les rince-bouches, dentifrices, écrans solaires, parfums, vernis à ongles et dissolvants.

6. Alcool – ces produits comprennent les boissons alcoolisées, l’alcool à friction, le liquide lave-glace et l’antigel.

7. Médicaments contre l’hypertension et pour le cœur – les médicaments utilisés pour certaines maladies cardiaques et pour diminuer la tension artérielle peuvent être très dangereux dans les mains d’un jeune enfant.

8. Corps étrangers – ceux-ci sont des substances non toxiques qui ne doivent pas être avalées. Même si elles ne sont pas toxiques, mais peuvent quand même être nocives.

9. Médicaments antihistaminiques – ces médicaments sont souvent utilisés pour traiter des allergies.

10. Vitamines – de nombreuses personnes croient que les vitamines sont des remèdes naturels et donc non toxiques. Par contre, certaines vitamines peuvent être nocives si prises en quantité excessive.

Les 10 substances les plus communes – Enfants de moins de cinq ans

Garçon

1. Analgésiques - ces médicaments comprennent des produits contenant de l'ibuprofène et de l'acétaminophène. Ils sont souvent trouvés dans les foyers et devraient être verrouillés avec le reste des médicaments de votre famille.

2. Produits nettoyants - les agents de blanchissement, les nettoyants tout usage, les détergents et les désinfectants sont facilement accessibles et souvent entreposés incorrectement.

3. Produits de maquillage et d’hygiène personnelle - les jeunes enfants essayent souvent de goûter le dentifrice, les crèmes, les parfums et autres produits d’hygiène personnelle. Voir nos conseils en prévention d’empoisonnement pour apprendre comment entreposer vos produits en toute sécurité!

4. Vitamines - assurez-vous d’enseigner à vos jeunes enfants que les vitamines sont des médicaments. Gardez-les sous clés avec le reste des médicaments de votre famille.

5. Corps étrangers - bien que ceux-ci ne soient pas des substances toxiques, les corps étrangers peuvent quand même être nocifs. Ils comprennent, entre autres, les jouets en plastiques, les pièces de monnaie et la terre.

6. Crèmes pour la peau - il y a plusieurs crèmes et pommades (onguents) qui plaisent aux jeunes enfants. Celles-ci peuvent comprendre les onguents pour douleurs musculaires, les crèmes stéroïdiennes, les traitements pour verrues et les lotions à la calamine.

7. Plantes - les jeunes enfants ont souvent envie de mordre dans une feuille de plante. Certaines sont toxiques et d’autres non. Il est important de connaître le nom de toutes les plantes qui poussent à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison. Pour en apprendre davantage, visiter la section « plantes » de notre site Web.

8. Médicaments contre la toux et le rhume - ces médicaments sont utilisés pour soigner le rhume, la grippe et les symptômes d’allergies. Malgré le fait que moins de personnes utilisent ces médicaments, le Centre antipoison de l’Ontario continue de recevoir des appels de parents de jeunes enfants qui ont ingéré ou reçu une dose surpassant la posologie conseillée.

9. Pesticides - ces substances sont utilisées pour nous débarrasser de parasites nuisibles. L’exposition aux pesticides les plus toxiques est moins fréquente grâce aux règlements plus rigoureux auxquels ces substances sont maintenant assujetties.

10. Médicaments antihistaminiques – ces médicaments sont souvent utilisés pour traiter les symptômes d’allergies. Assurez-vous qu’ils sont entreposés en toute sécurité!

Les 10 substances les plus communes pour les adultes de plus de 60 ans

Appelant inquiet

1. Médicaments contre l’hypertension et pour le cœur – Il y a beaucoup d’adultes de plus de 60 ans qui prennent des médicaments pour soulager des conditions cardiaques ou pour diminuer l’hypertension. Lorsqu’ils sont ingérés en plus grande quantité que ce qui est indiqué, ces médicaments peuvent être très dangereux.

2. Analgésiques – Les médicaments utilisés pour soulager la douleur constituent l’exposition la plus commune avec laquelle le Centre antipoison de l’Ontario doit traiter. Ces analgésiques se composent le plus communément d’acétaminophène ou d’ibuprofène.

3. Somnifères – Il y a beaucoup d’adultes de plus de 60 ans qui prennent des somnifères pour les aider à s`endormir. La présence de ces médicaments dans les domiciles est courante et ils sont souvent impliqués dans des situations de surdose.

4. Produits nettoyants – Les agents de blanchissement, les nettoyants tout usage, les détergents et les désinfectants sont facilement accessibles et sont souvent entreposés incorrectement. Les adultes de plus de 60 ans aux prises avec la démence sont particulièrement à risque d’un empoisonnement non intentionnel par ces substances, car il est facile de confondre plusieurs de ces produits pour des boissons.

5. Produits de maquillage et d`hygiène personnelle — Cette catégorie comprend les produits tels que les nettoyants de prothèses dentaires, les rince-bouches, les désinfectants pour les mains, etc.

6. Hormones – Beaucoup d’adultes de plus de 60 ans prennent des médicaments pour régler leurs niveaux d’hormones. Des erreurs faites dans un régime de médicaments peuvent provoquer un empoisonnement non intentionnel par ces substances.

7. Remèdes contre les problèmes d’estomac — Ces médicaments comprennent les produits tels que les laxatifs, les médicaments contre la diarrhée et les antiacides.

8. D’autres médicaments – Les adultes de plus de 60 ans prennent beaucoup de médicaments en vente libre et de médicaments sur ordonnance. Des erreurs telles une double dose peut se produire lorsqu’on prend des médicaments.

9. Anticoagulants – Soyez prudents lorsque vous prenez des médicaments anticoagulants. Les dosages incorrects peuvent mener à des pertes de sang excessives.

10. Médicaments anticonvulsifs – Ces médicaments qui servent à contrôler les convulsions peuvent être très dangereux s’ils ne sont pas pris correctement.